Présentation de la Pragmatothèque dans son ensemble -



POUR FAIRE LE TOUR DU SAVOIR,
sont éditées des encyclopédies, précisément dites ainsi.
Mais, ou bien elles suivent un ordre alphabétique,
et elles vont du mot à l’idée,
. . . . et, alors, comme tout ne se réduit pas à des mots,
. . elles présentent de graves lacunes,
. . elles ne couvrent pas, en fait, l’ensemble du savoir.
Ou bien elles adoptent un ordre thématique traditionnelle,
. . et, alors, elles mettent mal en évidence l’évolution universelle.

AU CONTRAIRE, CE QUE JE PROPOSE,
fondé sur un classement logique des connaissances,
. . va de l’idée au mot.
Pour ce faire,
. . ont été percées dans le fourré des sciences actuelles,
. . . . à savoir des sciences se préoccupant des entités,
. . . . . . . des substantifs, des sujets des phrases,
. . ont été percées des transversales,
. . . . à savoir des sciences se préoccupant des activités,
. . . . . . des verbes,
. . . . « des sciences frayant des chemins de traverse
. . . . . . dans la forêt touffue du savoir »,
. . . . comme le souhaitait, dès les 1959, Roger Caillois.
Et c’est ainsi que le tout peut entrer dans un tableau cartésien,
. . dont ci-après une présentation ultrarésumée,
. . . . tellement résumée que ce qui remplit les cases n’est, le plus souvent, qu’un exemple.
À remarquer, en outre,
. . que, pour les besoins d’une numérotation décimale future des connaissances,
. . . . le nombre des sciences traditionnelles a été ramené à 10,
. . et que les rubriques "0,début" et "0,fin" correspondent, en somme, à de la philosophie.
À remarquer aussi qu’en ce qui concerne les nouvelles sciences,
. . elles se regroupent en 5 seuls maîtres mots,
. . . . agir, lutter, transférer, transformer, posséder,
. . en 5 maîtresses sciences, disons
. . . . la praxéologie générale,
. . . . la palèologie générale,
. . . . la métaphorologie générale,
. . . . la métamorphoséologie générale,
. . . . la ktèséologie.
. . Et, hors la dernière qui ne se partage pas,
. . . . chacune de ces parties, selon leur objet, se subdivise en 3 sections.
. . . . . . La 1ère : rencontrer, faire agir, agir.
. . . . . . La 2ème : attaquer, se défendre, lutter.
. . . . . . La 3ème : recevoir, donner, échanger.
. . . . . . La 4ème : construire, détruire, transformer.
. . Et c'est ainsi, il faut tout de même le noter,
. . . . que ce classement rationnel de tous les phénomènes,
. . . . . . curieusement, répond donc à la règle d'or des 3/5èmes.
. . Et c’est ainsi, enfin, que cet ensemble
. . . . rend nettement compte de l’évolution universelle.

AU SURPLUS, CE N’EST PAS DU DÉJÀ DIT
MAIS DU AUTREMENT DIT QUE JE PRÉSENTE.
En effet, la réalité est, de cette façon, serrée de si près
. . qu’en découle une philosophie qui,
. . . . . . parce qu’elle repose, elle, sur la totalité des faits,
. . . . ne peut plus encourir ce fameux reproche
. . . . . . « Il y a plus de choses dans le Ciel et sur la Terre
. . . . . . . . que dans toute votre rêverie. »,
. . . . . . de William Shakespeare (ou plutôt, ici, ... de Francis Bacon),
. . . . . . . . dans « Hamlet », à la fin du 1er acte.

ET, DE CETTE SORTE, EST PRÉSENTÉE "CETTE VASTE SYNTHÈSE,
. . dont la dispersion présente des connaissances
. . . . fait une impérieuse et urgente nécessité »,
. . tel que le pensait Jacques Rueff,
. . . . en conclusion du préambule de son ouvrage « Les dieux et les rois », 1977.

 

espace privé