Les entités somatiques - Les anthropiens - Les néoanthropiens 1er stade -



 

 

VERS LES - 15 000 -
Désormais, aux anthropiens antérieurs
. . se juxtaposèrent des néoanthropiens 1er stade :
. . des pasteurs, puis des éleveurs, des agriculteurs.
. . Ceux-ci avaient osé sortir de la forêt équatoriale qui, pourtant,
. . . . leur apportait tout leur nécessaire tout au long de l'année.
En Afrique Tropicale Nord, à l’ouest : les Maures.
En Afrique Tropicale Nord, au centre ouest : les Gétules.
En Afrique Tropicale Nord, au centre est : les Garamantes.
Sur la Corne Africaine : les Somalis.
En Afrique du Sud-Ouest : les Himbas.
Au sud immédiat du Tropique du Capricorne : les Héréros.
En Mésopotamie : les Sémites.
Sur la Péninsule Arabique du nord et du centre : les Arabes.
Sur la Péninsule Arabique du sud-ouest : les Yéménites.
Sur la Péninsule Arabique du sud-est : les Omanais.

VERS LES - 14 000 -
...... .

VERS LES - 13 000 -
Dans le Bassin de l’Inn : des Aryens, les Helvètes, bien proportionnés, de grande taille,
. . repoussant dans le haut des montagnes, les Ötzis,
de petite taille.
Dans l’arrière-pays des côtes nord de l’Adriatique : les Vénètes.
Dans les Apennins : les Italiotes.
En Sicile : les Sicules soumettant les Sicanes.
Sur la Péninsule Balkanique de l’ouest : les Illyriens, qui sont devenus les Albanais.
Sur le reste de la Péninsule Balkanique : les Pélasges.
De la Méditerranée de l’est au Désert Arabique du nord :
. . les Natoufiens, chasseurs-cueilleurs, mais à campements momentanés.
En Afrique, au sud immédiat du Tropique du Cancer, à l’ouest : des Bantous,
. . à savoir, d’ouest en est, puis du nord au sud
. . les Ouolofs, les Malinkés, les Songhaïs,
. . les Haoussas, les Kanouris, les Fours, les Mandjias.
Sur les côtes du Golfe de Guinée et dans l’arrière-pays : d’autres Bantous,
. . à savoir, d’ouest en est, puis du nord au sud
. . les Kissis, les Tomas, les Yaroubas,
. . les Assinis, les Achantis, les Fans,
. . les Bamilékés, les Baloundas.

VERS LES - 12 000 -
Des bassins chinois vers Bornéo : des Hans
. . qui, se mêlant aux autochtones, sont devenus les Bandjarais.
Des bassins chinois vers les Moluques : des Hans
. . qui, se mêlant aux autochtones, sont devenus les Alfours.
Des bassins chinois vers les Célèbes : des Hans
. . qui, se mêlant aux autochtones, sont devenus les Toradjas.

VERS LES - 11 000 -
...... .

VERS LES - 10 000 -
En Afrique de l’est central : d’autres Bantous.
. . À droite et à gauche du Nil Blanc : les Dinkas.
. . Dans le Bassin Supérieur du Nil : les Houtous.
. . Sur le Plateau Kényan : les Kikouyous, les Kambas, ... .

VERS LES - 9000 -
En Afrique de l’est, au sud : d’autres Bantous encore.
Autour du massif central angolais,
. . d’ouest en est puis du nord au sud,
. . les Kongos, les Loundas,
. . les Tchokoués, les Mboundous, ... .
Au nord immédiat du Zambèze, d’ouest en est :
. . les Makololos, les Nyassas, les Makouas.
Au sud immédiat du Zambèze,
. . à l’ouest, les Ovambos, dits aussi Ambos,
. . à l’est, les Machonas et les Matabélés.
Au nord du Haut Limpopo : les Betchouanas.
Au sud du Limpopo Maritime, du nord au sud :
. . les Souazis, les Zoulous, les Bassoutos.
Dans le Désert du Kalahari : les Sans et les Khoïs repoussés.

VERS LES - 8000 -
Sur les Iles Nipponnes : les Jomons.

VERS LES - 7000 -
Des bassins chinois vers la Micronésie :
. . des Hans devenant les Micronésiens.

VERS LES - 6000 -
De la Micronésie vers les Hawaïs :
. . des Micronésiens devenant des Hawaïens.
De l’Insulinde vers la Mélanésie :
. . des Insulindiens devenant des Mélanésiens.

VERS LES - 5000 -
Du Bassin Moyen du Nil à l’ouest de même latitude :
. . des Nilotiques devenant d’ouest en est,
. . . . les Toucouleurs, les Peuls, dits aussi Foulbés, Fellatas,
. . . . les Mossis, les Touaregs, les Toubous, les Zandés.
Du Bassin Moyen du Nil à l’est immédiat puis au S.-E. et au S.-O.
. . d’autres Nilotiques devenant
. . . . les Amharas, dits aussi Abyssins,
. . . . les Danakils, dits aussi Afars, les Issas,
. . . . les Nandis, les Massaïs, les Toutsis.
Des côtes Africaines du Canal de Mozambique vers Madagascar :
. . des Makouas devenant des Sakalaves.

VERS LES - 4000 -
Dans le Bassin Inférieur du Nil : les Fayoumiens
. . de l’industrie découverte à Fayoum, au S.O. immédiat du delta.

VERS LES - 3000 -
Sur la Péninsule Balkanique : les Thraces, des Aryens.

VERS LES - 2000 -
Sur la Péninsule Balkanique, :
. . au nord, les Doriens, d'autres Aryens,
. . Au centre, les Achéens repoussés,
. . au sud : les Thraces repoussés.
De l’Asie Mineure au Bassin Inférieur du Nil :
. . des Kurdes sous l’appellation d’Hittites.
Du Pamir vers le Bassin Supérieur du Karim :
. . des Tadjiks.
De la Mélanésie vers la Nouvelle-Zélande :
. . des Mélanésiens devenant les Maoris.

VERS LES - 1600 -
Sur la côte nord-est de la Méditerranée de l’est : les Tyriens.

VERS LES - 1550 -
Les Tyriens atteignaient certains points des côtes est de l’Afrique Mineure.

VERS LES - 1500 -
Sur la Péninsule Balkanique du centre : les Doriens.
Sur la Péninsule Balkanique du sud : les Achéens repoussés.

VERS LES - 1400 -
Dans les îles de l’Égée et en Crète :
. . les Achéens continentaux soumettaient les Minoens.
De la Taïwan vers les Bismarcks : des migrants.

VERS LES - 1200 -
Sur le Bassin supérieur de l’Oder : les Suèves.
Par la Vallée du Main, des Franconiens,
. . des hommes bien proportionnés mais de taille moyenne,
. . se sont répandus de la Frise au Jura du nord.
. . Ils sont devenus les Francs ripuaires.

Sur la Péninsule Balkanique du sud : les Doriens.
De la Péninsule Balkanique du sud -
Vers l’Asie Mineure du nord-ouest :
. . des Achéens repoussés devenant les Éoliens.
Vers l’Asie Mineure du sud-ouest :
. . les mêmes devenant les Ioniens.
De nombreux points des côtes méditerranéennes
. . sont atteints par les Tyriens.
Sur la côte sud-est de la Méditerranée de l’est :
. . les Philistins qui, plus tard se mêlant aux Arabes, devinrent les Palestiniens.
Du Delta du Nil vers le Bassin du Jourdain : les 12 tribus hébraïques.

VERS LES - 1100 -
Sur les côtes nord de la Mer Tyrrhénienne et dans l’arrière-pays :
. . les Villanoviens.
Dans le Bassin Moyen du Danube : des Celtes.

VERS LES - 1000 -
Entre côte est centrale de la Méditerranée de l’est et Mont Liban,
. . et en de nombreux points du Pourtour Méditerranéen :
. . des Phéniciens.
Du Bassin Supérieur du Tigre vers le Plateau Iranien du nord :
. . les Parthes.
De la Taïwan vers les Vanouatous et la Nouvelle-Calédonie :
. . des migrants.

VERS LES - 900 -
. . . . . . . .

VERS LES - 850 -
De la Taïwan aux Samoas : des migrants.

VERS LES - 800 -
De l’Isthme Européen vers la Grande-Bretagne :
. . des Celtes qui repoussent

. . . . les Cornouaillais en Cornouailles
. . . . et les Gallois en Pays de Galles.
En de nombreux points des Pourtours de la Mer Noire et des Méditerranées :
. . des Doriens devenus des Grecs.
De l’Asie Mineure de l’est vers le centre de la Chaîne Iranienne sud :
. . des Kurdes devenant les Mèdes.
Du Sri Lanka aux Maldives : des Cingalais.

EN - 721 -
Du Bassin Supérieur du Jourdain à la Mésopotamie :
. . des Hébreux israélites déportés.

VERS LES - 700 -
Du Bassin Supérieur du Danube au Bassin de la Loire via l'Alsace
. . sont passés les Gaulois, bien proportionnés mais de taille moyenne.

VERS LES - 650 -
Sur les côtes nord de la Mer Tyrrhénienne et dans l’arrière-pays :
. . des Villanoviens aux Etrusques, qui devinrent les Toscans.

VERS LES - 600 -
De l’Isthme Européen à la Péninsule Ibérique du nord-ouest :
. . des Gaulois devenant les Galicéens de Galice.
Et de la Galice au reste de la Péninsule Ibérique :
. . des Gaulois se mêlant aux autochtones et devenant les Celtibères.

EN - 587 -
De la Judée à la Mésopotamie :
. . des Judéens déportés.
De la Judée au reste du Monde :
. . des Judéens appelés désormais Juifs.
. . Cette dispersion fut dite diaspora.

À PARTIR DE - 538 -
De la Mésopotamie vers le Bassin du Jourdain :
. . des Hébreux de retour.

VERS LES - 500 -
Du Bassin Moyen du Danube vers les Carpates de l’Ouest :
. . des Celtes devenant les Galiciens de la Galicie.
Du Sous-continent Indien vers le Sri Lanka :
. . des Tamouls de nouveau.
De la Mélanésie vers la Polynésie :
. . des Mélanésiens devenant les Polynésiens.

VERS LES - 450 -
Du Bassin supérieur de l’Oder vers le Bassin supérieur de l’Elbe :
. . les Suèves.

VERS LES - 400 -
De l’Isthme Européen vers la Plaine du Pô :
. . des Gaulois devenant les Gaulois Transalpins.
Les Sarmates et les Alains
. . des forêts situées entre, respectivement, le nord et le sud de l'Oural et la Volga,
. . et devenus nomades,
. . commençaient à faire des incursions qui atteignaient le Danube même.
Du sud immédiat du Lac Baïkal vers l’Asie centrale :
. . les hordes des Cavaliers hurleurs.

VERS LES - 350 -
Sur la Péninsule Balkanique du nord-ouest :
. . des Celtes devenant les Iapodes dits aussi Iapydes.

VERS LES - 300 -
De la Péninsule Balkanique du sud à la Mer d’Aral :
. . des Grecs.

Sur les Iles Nipponnes :
. . les Yayoïs qui, se mêlant aux autochtones,
. . sont devenus les Nippons dits aussi Japonais.

VERS LES - 270 -
D’Europe vers l’Asie Mineure du centre :
. . des Celtes qui ont été dits Galates.

VERS LES - 260 -
Du Latium vers le reste de la Péninsule Italique du centre et du sud :
. . des Latins.

VERS LES - 200 -
Du Latium vers la Sicile, Sardaigne, Corse, Plaine du Pô :
. . des Latins.

VERS LES - 170 -
De la Péninsule Italique
. . vers la côte ouest et au sud de la Péninsule Balkanique,
. . et vers l’Asie Mineure de l’ouest :
. . des Italiques.

VERS LES - 150 -
De la Péninsule Italique vers l’Afrique Mineure de l’est :
. . des Italiques.

VERS LES - 130 -
De la Péninsule Italique
. . vers la côte méditerranéenne de l’Isthme Européen,
. . et vers la Péninsule Ibérique, nord-ouest excepté :
. . des Italiques.

VERS LES - 50 -
De la Péninsule Italique
. . vers l’Isthme Européen non encore conquis,
. . vers l’Asie Mineure du centre,
. . vers la côte est de la Méditerranée de l’est, et à son arrière-pays :
. . des Italiques.

VERS LES - 1, + 1 -
Du sud immédiat du Lac Baïkal vers le Bassin de l’Oural :
. . des Huns, culbutant les Sarmates et les Alains.
De la Péninsule Italique
. . vers les côtes sud de la Méditerranée de l’est, à son arrière-pays,
. . vers les terres non encore conquises allant jusqu’au Danube :
. . des Italiques.
Au nord immédiat de l’Himalaya :
. . les Kiangs devenaient des Tibétains.

DES - 1, + 1 AUX 1900 -
De l’Asie Antérieure à l’Europe et à l’"Afrique du Nord",
. . entre Etats voisins et à l’intérieur des Etats :
. . des ambulants, des itinérants,
. . . . colporteurs, "portent-balle", trimardeurs, chemineaux, ...,
. . . . enfants de la balle, acrobates, jongleurs, ...,puis forains,
. . . . aèdes, bardes, troubadours, trouvères, puis gens du théatre,
. . . . bientôt, missionnaires, pèlerins, gyrovagues, ...,
. . . . messagers officiels, ..., chevaliers errants,
. . . . transporteurs, habitués des eaux thermales, ...,
. . . . ont pu diversifier les populations.

VERS LES 50 -
Du Bassin Supérieur de l’Elbe vers le Jura Souabe :
. . les Suèves.
De l’Asie Centrale vers les rivages du nord de la Mer Noire :
. . les Tatars.

VERS LES 100 -
De la Péninsule Italique vers
. . la Grande Bretagne du sud et du centre
. . et l’"Afrique Mineure" de l’ouest et du centre :
. . des Italiques.

À PARTIR DES 135 -
D’entre Méditerranée et Jourdain vers partout ailleurs :
. . des Juifs.

VERS LES 200 -
De la Scandinavie vers l’arrière-pays au nord de la Mer Noire :
. . des Slaves devenant les Goths.

VERS LES 225 -
Des Chaînes Iraniennes vers le Plateau Iranien du nord :
. . des Perses repoussant les Parthes, une tribu scythe.

VERS LES 250 -
Du S.-O. immédiat des Monts Métallifères vers le Bassin Inférieur du Rhin :
. . des franconiens qui sont devenus les Francs Saliens.
Du même endroit vers le Bassin Moyen du Rhin :
. . d’autres Franconiens qui sont devenus les Francs Ripuaires,
. . . . lesquels, du nord au sud, Frisons, Rhénans, Alsaciens, Romands.

VERS LES 300 -
De Malaisie vers Madagascar :
. . des Deutéromalais devenant les Mérinas.

VERS LES 325 -
Du sud immédiat du Lac Baïkal
. . aux terres allant du Bassin du Yang-zi au Bassin de l’Oural :
. . des Mongols devenant les Huns.

VERS LES 360 -
De Bohème au Bassin de la Seine via la Vallée du Main :
. . les Francs Saliens, hommes de bonne taille et bien proportionnés.

VERS LES 375 -
Des Bassins du Don et du Dniepr vers la Péninsule Balkanique du nord :
. . les Goths chassés par des Huns.
De ces mêmes bassins vers le Bassin Moyen du Danube :
. . les Alains chassés par de mêmes.
Les Huns restés dans le Bassin de l'Oural sont devenus les Khazaks.

VERS LES 385 -
Du Bassin Moyen du Danube vers le Bassin Supérieur :
. . les Alains chassés par des Huns.

VERS LES 395 -
Du Bassin de la Weser vers le Bassin de la Saône :
. . les Burgondes.
Des Bassins Supérieur et Moyen de l’Elbe
. . vers le Bassin Inférieur
et vers le sud de la Grande Bretagne :
. . des Saxons devenant, en ce dernier endroit, les Angles.

VERS LES 405 -
Du Bassin Inférieur de l’Elbe vers le Bassin Supérieur du Danube :
. . les Lombards chassés.
De ce dernier bassin vers la Péninsule Ibérique du centre :
. . les Alains chassés.
Du pied nord des Carpates de l’Ouest vers la Péninsule Ibérique de l’est :
. . les Hasdings et les Silings devenant, rassemblés, les Vandales.

VERS LES 410 -
Du Jura Souabe vers l’extrême nord-ouest de la Péninsule Ibérique :
. . des Suèves.
De la Péninsule Balkanique du nord vers l’Isthme Européen, au sud de la Loire :
. . les Goths devenant les Wisigoths.
De ce même 1er endroit vers la Péninsule Italique du nord :
. . d’autres Goths devenant les Ostrogoths.

VERS LES 430 -
De l’Isthme Européen vers la Péninsule Ibérique, sauf le nord-ouest :
. . des Wisigoths.
De la Péninsule Ibérique vers l’"Afrique Mineure" :
. . les Vandales et les Alains chassés, ceux-ci se fondant en ceux-là.

VERS LES 450 -
Du Bassin de l’Elbe vers le sud de la Grande Bretagne :
. . de nouveau, des Saxons, appelés à l’aide par les Angles,
. . et formant avec eux les Anglo-saxons.
De l’Asie Centrale vers le Bassin de l’Indus :
. . d’autres Huns, les Hephtalites.
De la Polynésie vers l’Île de Pâques :
. . des Polynésiens, qui disparurent vers les 1690.

VERS LES 460 -
Des Monts Kouch vers le Xinjiang :
. . des Pachtous chassés devenant les Tokhariens.

VERS LES 470 -
Des Bassins sud du Lac Baïkal
. . vers les Bassins Inférieurs de la Volga, du Don, du Dniepr, du Dniestr :
. . les Tatars.
Du Bassin de l’Indus au Bassin du Gange :
. . les Hephtalites.

EN 486 -
Du Bassin de l’Escaut aux terres allant jusqu’à la Loire,
. . Bretagne de l’ouest exceptée :
. . des Francs Saliens devenant les Neustriens.

VERS LES 500 -
Du Bassin de la Seine vers le Bassin de la Saône :
. . des Francs Saliens.
Dans les Balkans du nord, les Ostrogoths stabilisés devenaient, d’ouest en est,
. . Slovènes, Croates, Bosniaques, Monténégrins, Serbes.

VERS LES 510 -
Sur l’Isthme Européen, de la Loire aux Pyrénées :
. . des Francs Saliens.

VERS LES 530 -
Dans le Bassin du Rhône :
. . des Francs Saliens et Ripuaires.

VERS LES 540 -
De la Grèce vers la Péninsule Italique du sud, vers l’Asie Mineure,
. . puis vers toutes les rives est et sud des Méditerranées :
. . des Grecs devenus des Byzantins.

VERS LES 550 -
De l’Angleterre aux Cornouailles :
. . des Anglo-saxons.
Des Cornouailles vers la Bretagne :
. . des Cornouaillais.

VERS LES 570 -
Du sud immédiat du Lac Baïkal vers le Bassin de l’Oural et le Bassin Inférieur de la Volga :
. . les Khazaks.
Du Bassin Inférieur de la Volga vers les Bassins Moyen et Supérieur du Danube :
. . les Avars chassés par les Kazaks.
Du Bassin Supérieur du Danube vers la Plaine du Pô :
. . les Lombards chassés par les Avars.

VERS LES 590 -
Sur la Péninsule Ibérique du nord-ouest :
. . des Wisigoths.

DES 600 AUX 1350 -
Des Guyanes aux Petites Antilles :
. . des Caribéens refoulant les Arawaks dans les Grandes Antilles.

VERS LES 640 -
De la Péninsule Arabique au Bassin Inférieur du Nil :
. . des Arabes.
Puis du Bassin Inférieur du Nil à la côte ouest centrale de la Mer Rouge :
. . des Arabes se mêlant aux Tigréens et devenant les Érythréens.

À PARTIR DES 640 -
Des territoires conquis par les Arabes à ceux qui restaient encore aux Byzantins :
. . des migrants dits Kalés, Yéniches, Sintés, ... .
. . De là, en ces 2000 :
. . . . en Turquie, 1 900 000 personnes, en Grèce, 200 000, en "Macédoine", 150 000.

VERS LES 650 -
De la Péninsule Arabique à la Corne de l’Afrique :
. . des Arabes se mêlant aux autochtones et devenant les Somalis.

VERS LES 655 -
De la Péninsule Arabique au nord immédiat du Golfe Arabo-persique :
. . des Arabes.
De l'Ensemble Iranien à l'Asie Mineure :
. . des Perses chrétiens devenant les Tsiganes, Gitans, Bohémiens, ... .
De l'Ensemble Iranien au Sous-continent Indien :
. . des Perses zoroastriens devenant les Parsis.

VERS LES 670 -
Du Bassin Inférieur du Nil au Bassin Moyen :
. . des Arabes tenus en échec au S.E. par les Abyssins, les Skilluks, les Dinkas.

VERS LES 680 -
Du Bassin de l’Oural vers le nord immédiat de la Mer Noire :
. . les Khazaks.
Du nord immédiat de la Mer Noire vers le sud immédiat du Bas Danube :
. . sous Asparuch, des Tatars devenant les Bulgares.

VERS LES 690 -
De la Péninsule Arabique vers les côtes est-centrales de l’Afrique et à Zanzibar :
. . des Arabes se mêlant aux autochtones et devenant les Souahélis.

VERS LES 700 -
De l'Égypte vers l'ouest :
. . des Arabes en Libye et en "Afrique Mineure".
Du Bassin Moyen du Nil à l’ouest immédiat :
. . des Arabes repoussant les Fours.

DES 700 AUX 2000 AU MOINS -
Des côtes est-centrales de l’Afrique vers l’Asie :
. . 1 600 000 esclaves, mais sans guère de progéniture, sans doute.

VERS LES 715 -
De l’"Afrique Mineure" vers la Péninsule Ibérique, N.O. excepté :
. . des Arabes et des Berbères.

VERS LES 730 -
De la Francie vers le Bassin Supérieur du Danube :
. . des Francs.

VERS LES 750 -
Du Yun-nan vers le Bassin du Ménam :
. . des migrants qui devinrent les Thaïs.
De la Péninsule Arabique vers les Comores :
. . des Arabes.

VERS LES 760 -
De la Francie vers la Péninsule Italique du nord :
. . des Francs.

VERS LES 770 -
De la Francie vers les côtes sud-ouest de la Mer du Nord :
. . des Francs.

VERS LES 780 -
De la Francie vers les terres allant des Pyrénées à l’Èbre :
. . des Francs.

DES 795 AUX 900 -
De la Scandinavie de l’ouest à la Grande Bretagne du sud :
. . des incursions de Scandinaves, qui furent dits Vikings.

VERS LES 800 -
Du Sri lanka vers les Maldives :
. . des Cingalais.

DES 810 AUX 900 -
De la Scandinavie de l’ouest aux rives des Basses Seine et Loire :
. . des incursions de Vikings.

VERS LES 825 -
De diverses autres côtes méditerranéennes à la Crète et à la Sicile :
. . des migrants dits Sarrasins.

DES 840 AUX 900 -
De la Scandinavie de l’ouest aux côtes iroises :
. . des incursions de Vikings.

DES 850 AUX 955 -
Du Bassin Moyen du Danube
. . au Bassin Supérieur du Rhin et au Bassin de la Saône :
. . incursions d’Avars mêlés aux Huns, à savoir d'Hongres, (d'où le mot "Ogre"),
. . . . violant les jeunes filles et emportant les jeunes gens.

VERS LES 850 -
De la Scandinavie de l’est vers le Plateau Finnois :
. . des Scandinaves qui furent dits Varègues.
Du sud immédiat du Lac Baïkal vers les alentours du Lac Balkhach :
. . les Kirghiz.
Du même endroit vers le nord immédiat de la Mer Noire :
. . les Pétchénègues.

DE 862 À 965 -
De diverses autres côtes méditerranéennes vers Chypre :
. . des Sarrasins.

VERS LES 870 -
Aux sud-immédiats de la Mer Baltique :
. . des Varègues.

VERS LES 880 -
De la Scandinavie de l’ouest à l’Islande :
. . des Vikings.
Dans les Bassins Supérieurs du Dniepr, du Dniestr et du Don :
. . des Varègues.

DES 885 À 973 -
En Italie du Nord et dans le Massif des Maures :
. . des Sarrasins.

VERS LES 900 -
Dans le Bassin Maritime de la Seine :
. . des Vikings, devenant les Normands.
Du Bassin supérieur vers le Bassin inférieur du Karim :
. . des Tadjiks devenant les Ouïgours.

EN 924 -
Du Bassin Maritime de la Seine vers le Bassin de l’Orne et au Cotentin :
. . des Normands.

DES 955 AUX 1866 -
Sur la Péninsule italique du nord-est : des Germains.

VERS LES 960 -
Les Hongres du Bassin Moyen du Danube
. . sont devenus les Hongrois dits aussi Magyars.

DES 960 AUX 1450 -
De la Péninsule Balkanique du sud à la Crète :
. . des Byzantins.

DE 965 À 1197 -
Du reste de l’empire byzantin à Chypre devenue byzantine :
. . des migrants.

VERS LES 970 -
Dans le Bassin Inférieur du Dniepr :
. . des Varègues.

VERS LES 980 -
Dans le Bassin Supérieur de la Volga :
. . des Varègues.

VERS LES 990 -
De la Scandinavie de l’ouest au Groenland :
. . des Vikings.

VERS LES 1000 -
Les Berbères centro-nord-africains
. . soumettaient, au nord et à l’est du Bassin du Tchad, les autochtones.

DES 1020 AUX 1920 -
Du Bassin Moyen du Danube vers la Bohème :
. . des Hongrois.

DES 1030 AUX 1442 -
Sur la Péninsule Italique du sud :
. . des Normands avec Rainolf puis d’autres.

DES 1050 AUX 1920 -
En Transylvanie : des Hongrois.

DEPUIS LES 1050 -
Sur la côte nord-ouest de la Presqu’île de Malacca : des Birmans.

VERS LES 1060 -
En Mésopotamie :
. . des Turcs sous dynastie seldjoukide, donc dits seldjoukides.

DE 1066 AUX 1450 -
En Angleterre :
. . des Normands.

DES 1075 AUX 1920 -
Sur les côtes est de la Méditerranée :
. . des Turcs seldjoukides.

DES 1085 AUX 2000 AU MOINS -
En Asie Mineure :
. . des Turcs seldjoukides.

DES 1090 AUX 1282 -
En Sicile :
. . des Normands.

DES 1100 AUX 1250 -
Sur les côtes est de la Méditerranée de l’est : des Français.

DES 1100 AUX 1450 -
En France de l’ouest : des Anglo-normands dits Anglais.

DES 1120 aux 2000 AU MOINS -
Dans les Bassins de l’Amour et du Yang-zi :
. . des Toungouzes.

DES 1150 AUX 1500 -
À Paris, puis à Montpellier et dans les autres villes universitaires :
. . de nombreux jeunes venus d’ailleurs.
Des côtes ouest aux côtes est du Canal de Mozambique :
. . des Bantous devenant les Bassoutos.

DES 1157 AUX 1809 -
Sur le Plateau finnois :
. . des Scandinaves de l’est.

DE 1172 À 1659 -
Au Roussillon :
. . des Barcelonais, Majorquins, Aragonais puis des Espagnols.

DES 1175 AUX 1920 -
En Eire devenant Irlande :
. . des Anglais.

DE 1194 À 1266 -
En Sicile :
. . des Germains.

DE 1197 À 1489 -
À Chypre :
. . des Français.

VERS LES 1200 -
Sur le Plateau de l’Ogaden :
. . des Somalis devenant des Ogadines.
En Nouvelle-Zélande :
. . des Samoans devenant des Maoris.

DE 1202 À 1945 -
Sur les côtes sud et sud-est de la Baltique :
. . des Germains.

DES 1205 AUX 1280 -
Sur la Péninsule Balkanique de sud :
. . des Français, des Catalans se mêlant aux autochtones, devenant des gasmules.

DES 1205 AUX 1450 -
De l'Asie Mineure à l’Europe :
. . des migrants, qui sont devenus,
. . en Italie du sud, les Zingaris,
. . en Roumanie, les Roms, les Romanis, les Romanichels,
. . en Russie, les Tsiganes,
. . en Bohème, les "Bohémiens",
. . en Grande-Bretagne, les Gipsies,
. . en Espagne, les Gitans.
De là, en ces 2000 :
. . en Bulgarie, 650 000 personnes,
. . en Roumanie, 1 800 000,
. . en Serbie et au Monténégro, 600 000,
. . en Bosnie comme en Croatie, 50 000.
. . en Ukraine, 200 000,
. . en Russie, 700 000,
. . en Pologne, 50 000,
. . en Slovaquie, 400 000,
. . en Bohème, 200 000,
. . en Hongrie, 600 000,
. . en Allemagne, 100 000,
. . au Bénélux, 50 000,
. . en France, 360 000,
. . en Italie, 150 000,
. . en Espagne, 700 000,
. . au Portugal, 50 000,
. . au Royaume-Uni, 300 000,
. . en Irlande, 50 000,
. . en Suède, 50 000.

DES 1205 AUX 1650 -
Sur certaines îles entourant la Péninsule Balkanique du sud :
. . des Vénitiens, des Gènois.

DES 1215 À 1368 -
En Chine :
. . des Mongols avec Timoudjine, dit "de l’univers le roi" (gengis khan).

DES 1220 AUX 1380 -
En Asie Centrale :
. . des Kalmouks du Bassin Inférieur de la Volga.


DES 1220 AUX 1940 -
Au Sri Lanka :
. . d’autres Tamouls
.

DE 1258 AUX 1380 -
En Mésopotamie, dite désormais Irak :
. . des Mongols avec Houlagou.

DE 1266 À 1443 -
Sur la Péninsule Italique du sud :
. . des Français.

DES 1270 AUX 2000 AU MOINS -
Au Pays de Galles :
. . des Anglais.

DE 1285 À 1348 -
En Sardaigne : des Génois.

DE 1285 À 1768 -
En Corse : des Génois.

DE 1285 À 1860 -
En Sicile : des Aragonais puis des Espagnols en général.

VERS LES 1300 -
Dans le Bassin Inférieur de l’Orange :
. . des Bantous.
De la Chine à l’Arc Malais :
. . des migrants se mêlant aux autochtones.

DES 1330 AUX 1795 -
Dans les Bassins du Dniepr, du Boug et est du Dniestr,
. . sauf grignotages successifs de la part des Russes :

. . des Lituaniens puis, à partir des 1386, aussi des Polonais.

DES 1340 AUX 2000 AU MOINS -
En Asie Mineure :
. . des Turcs sous dynastie ottomane, dits ottomans.

DE 1348 À 1718 -
En Sardaigne :
. . des Aragonais puis des Espagnols en général.

DES 1360 À 1878 -
Dans le Bassin Inférieur sud du Danube :
. . des Turcs ottomans.

DES 1380 À 1502 -
Sur le Plateau Iranien :
. . des Turcs.

DES 1400 À 1878 - 
Sur les terres allant du Danube Moyen aux côtes nord-est de l’Adriatique :
. . des Turcs ottomans. Mais Monténégrins, Serbes résistèrent.

DES 1400 AUX 2000 AU MOINS -
Sur les côtes nord-ouest de Bornéo :
. . des Malais.

DES 1420 AUX 2000 AU MOINS -
À Madère :
. . des Portugais.

DES 1425 À 1912 -
Sur les côtes albanaises de la Péninsule Balkanique :
. . des Turcs ottomans, mais sans grande conséquence,
. . . . du fait de la conversion de la population à l’islam.

DES 1430 AUX 2000 AU MOINS -
Aux Açores :
. . des Portugais.

DE 1443 À 1860 -
Sur la Péninsule Italique du sud :
. . des Aragonais puis, à partir des 1500, des Espagnols en général.

DES 1450 AUX 2000 AU MOINS -
Au Cap-Vert :
. . des Portugais.

DE 1453 À 1830 -
Sur la Péninsule Balkanique du sud :
. . des Turcs ottomans. Mais les Grecs résistèrent.

DES 1477 AUX 1555 PUIS AUX 1795 -
Dans le Bassin de l’Escaut et le Bassin moyen de la Meuse :
. . successivement, des Espagnols puis des Autrichiens.

DE 1479 AUX 1920 -
Sur les îles entourant la Péninsule Balkanique du sud :
. . des Turcs ottomans.

DES 1480 AUX 2000 AU MOINS -
Aux Canaries :
. . des Espagnols.

DES 1482 AUX 2000 AU MOINS -
Sur les côtes angolaises :
. . des Portugais.

DE 1489 À 1571 -
À Chypre :
. . des Vénitiens.


DE 1489 AUX 2000 AU MOINS -
Sur les côtes mozambicaines :
. . des Portugais.


DE 1494 À 1659 -
En "Artois" :
. . des Espagnols.

espace privé