Les entités somatiques - Les molécules organiques - Les alcools et leurs dérivés -



 

 

LEUR DIVERSITÉ -

LES ALCOOLS ACYCLIQUES -
Ils dérivent des hydrocarbures alcanes, par substitution d’un OH à un H.
Formule générale : CnH((2n)+1)OH.
Ils sont donc de caractère basique, à savoir nucléophile.
Leurs appellations se terminent par "ol".
Ils sont, du fait d’une substitution ou de plusieurs,
. . ou primaires, CH2R’OH avec R’ = 1 CH3
. . . . (Ici, particulièrement,
. . . . . . (CH2)0-CH3-OH, le méthanol, dit aussi alcool méthylique,
. . . . . . (CH2)1-CH3-OH, l’éthanol, dit aussi alcool éthylique, alcool,
. . . . . . (CH2)2-CH3-OH, le propanol, dit aussi alcool propylique,
. . . . . . (CH2)3-CH3-OH, le butanol, dit aussi alcool butylique,
. . . . . . (CH2)4-CH3-OH, l’amylol, dit aussi alcool amylique.),
. . ou secondaires, (CH1)n-R’’-OH avec R’’ = 2 (CH3),
. . ou tertiaires, (CH0)n-R’’’-OH avec R’’’ = 3 (CH3).

LES POLYALCOOLS ACYCLIQUES –
Combinaisons, donc, de plusieurs alcools acycliques -
Formule générale : CH2OH-(CHOH)n-CH2OH.
Pour n = 0, on a, parce qu’ils ont 2 fois la fonction alcool,
. . les diols, CH2OH-(CHOH)0-CH2OH.
Pour n = 1, on a donc
. . les triols, dits aussi glycérines, CH2OH-(CHOH)1-CH2OH.
Pour n = 2,
. . les tétraalcools, CH2OH-(CHOH)2-CH2OH.
Pour n = 3,
. . les pentites, … .
Pour n = 4,
. . les hexites, … .
Pour n = 5,
. . les heptites, … .
Etc.

LES ALDÉHYDES –
Les alcools primaires oxydés donnent des aldéhydes et de l’eau.
Ce sont des composés comprenant un groupe -C---HO.
Leurs appellations se terminent par "al".
1er terme : le méthanal, encore dit aldéhyde formique, formol.
2ème : l’éthanal, encore dit aldéhyde acétique.
Etc.

LES CÉTONES –
Les alcools secondaires oxydés donnent des cétones et de l’eau.
Formule générale :
. . si simples, R’-C---OR’,
. . . . R’ étant ce qui reste du même alcool oxydé,
. . si mixtes, R’-C---OR’’,
. . . . R’ et R’’ étant ce qui reste des alcools différents qui ont été oxydés.
Leurs appellations se terminent par "one".

LES LIPIDES SIMPLES -

LES ACIDES ORGANIQUES DITS AUSSI ACIDES GRAS, CORPS GRAS –
Les alcools tertiaires oxydés donnent des acides organiques.
Leurs appellations se terminent par "ique".
On y distingue 2 catégories, les acycliques et les cycliques.
. . Les acycliques, dits aussi aliphatiques -
. . . . 1er terme : l’acide formique, H-COOH, des fourmis.
. . . . 2ème : l’acide acétique, CH3-COOH,
. . . . . . le vinaigre, à peu près.
. . . . 3ème : l’acide propionique, (CH2)1-CH3-COOH,
. . . . . . le lait de coco aigri.
. . . . 4ème : l’acide butyrique, (CH2)2-CH3-COOH,
. . . . . . le beurre rance.
. . . . 5ème : l’acide valérique, (CH2)3-CH3-COOH,
. . . . . . de la valériane.
. . . . 9ème : l’acide pélargonique, (CH2)7-CH3-COOH,
. . . . . . du pélargonium.
. . . . 12ème : l’acide laurique, (CH2)10-CH3-COOH,
. . . . . . du laurier.
. . . . 16ème : l’acide palmitique, (CH2)14-CH3-COOH,
. . . . . . de l’huile de palme.
. . . . 18ème : l’acide stéarique, (CH2)16-CH3-COOH,
. . . . . . des graisses animales.
. . . . 20ème : l’acide arachidique, (CH2)18-CH3-COOH,
. . . . . . de l’huile d’arachide.
. . . . Etc.
. . Les cycliques dits aussi aromatiques.
. . . . Formule de base, celle de l’acide benzoïque : C6H5-(COOH)1.
Les acides gras saturés ne comportent aucune liaison libre
. . pour quelque combinaison que ce soit.
Les acides gras insaturés en comportent une ou plusieurs.

LES POLYACIDES ORGANIQUES –
Combinaisons, donc, de plusieurs acides organiques.
Comme toujours : 2 catégories, les acycliques et les cycliques.
. . Les acycliques.
. . . . 1er terme des diacides organiques acycliques :
. . . . . . l’acide oxalique, (COOH)2.
. . Les cycliques.
. . . . 1er terme des diacides organiques cycliques :
. . . . . . l’acide phtalique, C6H4(COOH)2.

LES ANHYDRIDES ORGANIQUES –
Ils proviennent de la combinaison d’acides organiques semblables
. . avec élimination d’eau.
Comme toujours : 2 catégories, les acycliques et les cycliques.
. . Les acycliques.
. . . . Formule de base : R’-O-R’’,
. . . . . . R’ et R’’ étant ce qui reste des acides semblables qui se sont combinés.
. . . . Exemple : l’anhydride acétique, (C2H3O)2-O-(C4H6O2).
. . Les cycliques.
. . . . Formule de base : R’-CO-O-CO-R’’.
. . . . Exemple : l’anhydride benzoïque, (C6H5)-CO-O-CO-(C6H3).

LES LIPIDES COMPLEXES -
Ce sont des combinaisons d’un lipide simple avec un groupement chimique.
Exemples :
. . la myéline de la gaine des neurones,
. . la lécithine du jaune d’œuf, celle des systèmes nerveux.

LES ALCOOLS CYCLIQUES DITS AUSSI ALCOOLS AROMATIQUES OU PHÉNOLS -
Le 1er terme : le monophénol dit ordinairement phénol, C6H5(OH)1.
Les suivants : les polyphénols,
. . le diphénol, C6H4(OH)2,
. . le triphénol, C6H3(OH)3,
. . etc.

espace privé