Les entités physiques - Les assemblages - Composites -



 

 

DÉFINITION -
Assemblages composites : assemblages de composés chimiques divers.

CAS PARTICULIERS -
Les mélanges de corps chimiques isotopes.
Curieusement, ces mélanges se présentent toujours dans les mêmes proportons.
. . Exemples -
. . L’hydrogène 1 : 98 % ; 2 : 0,02 % -
. . L’oxygène 16 : 98 % ; 18 : 1,7 % ; 17 : 0,3 % -
. . Le carbone 12 : 99 % ; 13 : 1 % ; 14 : insignifiant -
. . Le chlore 35 : 75 % ; 37 : 25 % -
. . L’uranium 238 : 99,3 % ; 235 : 0,695 % ; 234 : 0,005 % -
Les qubits : ensembles d’atomes perdant leur individualité,
. . ensembles instables, et d’autant plus que sont nombreux les atomes.
Les regroupements de qubits -

CAS GÉNÉRAUX -

ASSEMBLAGES À ÉTAT SOLIDE -
Allant des plus liés aux plus libres entre eux.
Les cristaux entachés d’impuretés -
. . Exemples -
. . Le diamant à nuance bleue ou jaune :
. . . . dans le réseau des atomes de carbone,
. . . . . . présence d’atomes respectivement de bore ou d’azote.
. . L’émeri : un cristal de corindon (de sesquioxyde d’aluminium),
. . . . où se mêle du sesquioxyde de fer.
. . Le marbre : un cristal de carbonate de calcium,
. . . . coloré d’oxydes métalliques ou de matières organiques.
. . La tourmaline : un cristal de silicate d’aluminium,
. . . . contenant divers autres corps chimiques.
. . L’émeraude proprement dite, verte, l’aigue-marine, vert bleuâtre, le béryl :
. . . . un cristal de silicate d’aluminium et de béryllium,
. . . . . . où ont pris place chrome, vanadium, fer.
. . L’améthyste occidentale : un cristal de dioxyde de silicium,
. . . . coloré en violet par de l’oxyde de manganèse.
. . L’améthyste orientale : un cristal de sesquioxyde d’aluminium,
. . . . coloré de la même façon que l’occidentale.
. . Le saphir oriental : un même cristal,
. . . . coloré en bleu par des ions de cobalt ayant pris la place des ions d’aluminium.
. . Le rubis oriental : un même cristal,
. . . . coloré en rose par des ions de chrome ou de vanadium.
. . La topaze orientale : un même cristal,
. . . . coloré en jaune du fait de quelque autre impureté.
Les alliages -
. . Exemples -
. . L’acier : du fer,
. . . . où s’est inséré, dans les espaces laissés libres, du carbone.
. . Les alliages aluminium-manganèse.
. . Les alliages or-cuivre.
Les corps amorphes, autrement dits vitreux, composés de plusieurs espèces chimiques -
. . Exemples -
. . Certaines rhyolites.
. . Le silex constitué de calcédoine, de quartz et d’opale.
Les gelées solides -
. . Des solutés solidifiés.
Les grenus -
. . Exemples -
. . Certaines rhyolites.
. . Les granites.
. . Les dolérites.
. . Les diorites.
. . Les syénites.
. . Les gabbros.
Les "orbiculaires" : roches en contenant d’autres -
. . Exemples -
. . Les rhyolites à sphérolithes.
. . Les corsites : des diorites orbiculaires.
. . Les gneiss œillets.
. . Les oolithes.
. . Les fullerènes complets : renfermant scandium, titane, … .
. . Les chélates : des corps chimiques composés renfermant un ion positif.
. . Les perles : plusieurs couches de corps chimiques organiques
. . . . renfermant des corps étrangers.
. . Les roches à géodes, à savoir à cavité tapissée de cristaux.
Les sandwichs : des molécules organiques sur et sous des molécules minérales -
Les feuilletés composites -
. . Exemples -
. . Les micas.
. . Les schistes, parmi lesquels les gneiss, les micaschistes.
. . Les serpentines bastites : lamellaires.
. . Les chlorites.
. . Les clintonites.
. . Les nodules stratifiés.
Les gisements, gîtes, placers, veines, filons : gangues de minerai ou métal -
Les amas composites : de plusieurs espèces chimiques –
. . Exemples -
. . Les poussiers.
. . Les pierres, les cailloux.
. . Les rochers.

ASSEMBLAGES À ÉTAT GOMMEUX, PÂTEUX OU ONCTUEUX -
Allant du plus au moins rigide –
. . Les gommes.
. . Les mastics.
. . Les pâtes à modeler.
. . Les aliments pâteux.
 
ASSEMBLAGES À ÉTAT FLUIDE -
Certaines sauces culinaires.
Les émulsions : réunions de liquides ne se mélangeant pas,
. . tels le lait, la vinaigrette.
Les corps chimiques liquides étendus d’eau :
. . de l’eau leur a été ajoutée.
Les teintures :
. . de l’alcool a été ajouté à des corps chimiques liquides.
Les solutions,
. . notamment les sirops
. . et, surtout, les ioniques,
. . . . des plus aux moins alcalines, basiques,
. . . . puis des moins aux plus acides, via les neutres,
. . . . selon qu’est plus ou moins élevé leur pH, à savoir
. . . . . . le logarithme décimal de l’inverse de leur concentration en hydronium (H3O+) -
. . . . Les décapants, la soude caustique, la chaux : 13.
. . . . L’eau de Javel : 12.
. . . . Les savons, les lessives : de 10 à 9.
. . . . Les sols : de 9,5 à 3,5.
. . . . L’eau de mer : 8.
. . . . Le sang : 7,4.
. . . . La salive : 7,2.
. . . . L’eau à 248 K : 7. Cas base.
. . . . . . Il correspond à 10-7 mole d’hydronium par litre.
. . . . . . C’est la neutralité : autant d’hydroxyde que d’hydronium.
. . . . Le lait : 6,5.
. . . . L’eau de pluie : 5,7. Le café : 5.
. . . . La banane : 4,6. La tomate : 4,2.
. . . . La cerise : 3,6. L’orange : 3,5. Le raisin : 3,1. La pomme, le vinaigre : 3.
. . . . Le jus de citron frais : 2,5. L’acide gastrique : 2.

ASSEMBLAGES À ÉTAT GAZEUX -
Les plasmas : à très hautes températures ou pressions, les corps chimiques démantelés.
. . C’est sous cette forme que se présente le plus souvent la matière dans l’univers.

ASSEMBLAGES À ÉTATS ET SOLIDE ET PÂTEUX -
Les pâtes avec grumeaux.

ASSEMBLAGES À ÉTATS ET SOLIDE ET FLUIDE -
Allant des états plutôt solide que fluide aux états plutôt fluide que solide -
Les cages : les hydrates de méthane, des molécules d’eau piégeant du méthane solide.
Les sols-gels.
Les gels. Les « gelées ». Les gélatines.
Les choses embuées, humectées, humidifiées, humides.
Les choses détrempées, imbibées, imprégnées.
Les confitures (les "confit’s"). Les compotes.
Les jus avec fruits, entiers ou non. Nombre de mets.
. . Péjorativement : les mixtures.
Les choses mouillées, trempées.
Les "soupes" véritables, les "soupettes", les pâtées, les purées.
Les choses gorgées de fluides.
Les boues. Les "vases". Les bourbes. Les bourbiers.
. . Péjorativement : les fanges. Les bouillasses.
Les choses diluées, délayées.
Les suspensions.
. . Les colloïdes.
. . les sérums, parmi lesquels le latex.
Les solutions ordinaires.
Les solutions extractives.
. . Les "digestions".
. . Les macérations.
. . Les décoctions.
. . Les infusions.

ASSEMBLAGES À ÉTATS ET SOLIDE ET GAZEUX -
Allant des états plutôt solides aux états plutôt gazeux -
Les aérogels : solides emprisonnant des gaz.
Les névés : poussières, bulles d’air ont été piégées par des cristaux de glace.
Les fumées, les aérosols : gaz transportant des particules.

ASSEMBLAGES À ÉTATS ET FLUIDE ET GAZEUX -
Allant des plutôt fluides aux plutôt gazeux -
Les écumes. Les "mousses".
Les sodas.
Les brouillards,
. . depuis ceux qui sont "à couper au couteau", "les purées de pois",
. . jusqu’aux légères brumes et, même, brumes légères.
Les buées … des buanderies et d’ailleurs.
Les bulles.

ASSEMBLAGES À ÉTATS ET SOLIDE ET FLUIDE ET GAZEUX -
L'air ordinaire ou avec brouillard, brume, ... .
Les gaz comportant des aérosols et des "aéroflus".
Les nuages, nuées, nues, nébulosités,
. . de basses altitudes, cumulus, cumulonimbus, nimbus, nimbostratus, stratus,
. . des 2000 aux 6000 m d’altitude, altocumulus, altostratus,
. . des plus de 6000 m, cirrus, cirrocumulus, cirrostratus.
Les atmosphères.
Les diverses masses d’eau.
La Terre.
Les systèmes stellaires.
Les systèmes galactiques.
L’univers : l’ensemble sidéral connu.
Le cosmos : infini à jamais … .

espace privé