Vive le néolibéralisme 7

Vive le néolibéralisme mondialiste
qui refuse la vérité des prix,
qui accepte aides de toutes sortes d’un État que, pourtant, il abhorre,
ALORS QUE LA MOINDRE DES RAISONS VEUT,
. . que les prix ne soient jamais autoritairement fixés,
ALORS QUE LE MOINDRE DES BONS SENS EXIGE
. . qu’aucune subvention, aide, prime, détaxe, remise,
. . . . aucun subside, abondement, …,
. . . . ne viennent troubler la vérité des prix, . .
. . et que, si l’agriculture, l’élevage doivent être soutenus au niveau national,
. . . . dans le domaine des prévisions de marché ou dans le cas
. . . . où les surplus ont été au besoin résorbés par des établissemens publics,
. . . . ce ne doit être qu’au prix coûtant,
ALORS QUE LA MOINDRE DES HUMANITÉS EXIGE
. . que, dans les prix de revient, soient inclues des rémunérations
. . . . au moins égales à une minimale permettant l’exercice de tous les droits,
. . et que dans le cas de mauvais rendements, au moins agricoles,
. . . . l'entrepreneur lui-même soit assuré du revenu minimal,
ALORS QUE LA MOINDRE DES LOGIQUES DEMANDE
. . que soit aussi inclus dans le prix de revient la formation professionnelle,
. . . . et tout autant la première que la continue,
. . . . autrement dit que les unités de production, seules ou réunies à volonté,
. . . . . . proposent aux jeunes terminant leur 2d degré un contrat rémunéré
. . . . . . et que ceux qui restent sur le carreau soient, si possible,
. . . . . . . . pris en main par les collectivités et les établissements publics
. . . . . . . . ou, de toute façon, s’ils sont vraiment demandeurs d’emploi,
. . . . . . . . qu’ils soient assurés du revenu minimal,
ALORS QUE LA MOINDRE DES PRÉCAUTIONS EXIGE
. . que, pour les produits cotés au niveau mondial ou autre,
. . . . tout doit être fait pour que soit évitée la spéculation,
. . que tout doit, ici, être transparent et contrôlé
. . et, déjà, que seules ne soient admises que les transactions réelles,
ALORS ENFIN QUE LA MOINDRE DES ÉQUITÉS SUPPOSE
. . que, concernant la libre concurrence, la position dominante,
. . . . (ce à l’échelon mondial seul, d'ailleurs),
. . . . la décision ne soit pas forcément celle réclamée par le lobby le plus actif
. . . . éventuellement contredite, au reste, mais un lustre après, par la juridiction,
ALORS QUE LA MOINDRE DES RATIONALITÉS DÉCOUVRE AINSI
. . que les prix ne sont fixés que par la seule loi de l’offre et de la demande,
. . . . et une offre et une demande non truquées.


espace privé